Le ventre plat et ferme dont vous avez toujours rêvé

Liposuccion, abdominoplastie, remodelage, autant de termes que vous associez au fait d’avoir un ventre plat sans nécessairement pouvoir faire la différence.

Entretien avec un chirurgien esthétique palois pour pouvoir s’y retrouver dans cette jungle de termes médicaux.

Quelle procédure est la meilleure pour obtenir un ventre plat ?

Pour la plupart des patients, une abdominoplastie est le plus sûr moyen d’atteindre ce résultat. La liposuccion est un outil très efficace pour enlever la graisse dans les zones du corps où la peau est ferme, comme sur les hanches, la culotte de cheval et les flancs. Cependant, la peau de l’estomac a souvent perdu son élasticité en raison de l’âge, d’un gain de poids, unegrossesse ou une combinaison de ces facteurs. Si vous supprimez la graisse grâce à une liposuccion, la peau ne se resserre pas et pend. En revanche, l’abdominoplastie permet d’enlever, non seulement la graisse mais également le surplus de peau et de resserrer les muscles.

abdominoplastie ou liposuccion

Quelle procédure est la plus courante ?

En dépit de ce que je viens juste de dire, je pratique encore aujourd’hui plus de liposuccions que d’abdominoplasties. Une des raisons est que la liposuccion est une opération beaucoup plus courte et l’on s’en remet plus rapidement. Vous n’avez pas une longue cicatrice, vous n’avez pas à passer une nuit à l’hôpital et vous êtes de retour au travail plus rapidement.

L’abdominoplastie, vous  permet à la fois de  vous débarrasser de la peau et de la graisse en surplus mais également de resserrer les muscles qui ont se sont détendus suite à une grossesse ou à un gain de poids.

En revanche, cette opération laisse une cicatrice longue en bas du ventre. Nous essayons de la placer le plus bas possible et nous demandons souvent à nos patientes d’amener avec elles un maillot de bain qu’elles aiment porter afin de cacher la cicatrice en dessous du maillot de bain.

cicatrice abdominoplastie

L’autre désavantage de l’abdominoplastie est que la guérison est plus longue. Vous devrez passer la nuit à l’hôpital et poser au moins deux semaines de congé pour permettre à votre corps de récupérer.

Comment savoir laquelle de ces deux opérations est la meilleure pour moi ?

Les facteurs qui augmentent les chances d’avoir besoin d’une abdominoplastie comprennent l’âge (la peau perd de son élasticité avec l’âge), le fait d’avoir eu des grossesses multiples et le fait d’avoir gagné beaucoup de graisse abdominale, même si vous en avez perdu une bonne partie depuis.

Cependant, chaque patient est différent (quantité et localisation de la graisse, degré de fermeté de la peau) et c’est pourquoi l’examen clinique avec le chirurgien esthétique est très important. Même certaines femmes qui ont eu des enfants peuvent être en mesure de faire une liposuccion au lieu d’une abdominoplastie si leur peau est restée élastique et n’est pas trop détendue.

La liposuccion peut-elle être envisagée pour certains patients, même s’ils leur peau a perdu beaucoup de son élasticité ? 

C’est possible et cela dépend des attendes des patients. Certains patients savent que la liposuccion abdominale ne donnera pas un résultat aussi bon qu’une abdominoplastie mais ils cherchent juste à gagner quelques tailles de pantalon, et leur objectif n’est pas de se montrer en maillot de bain à la plage.

Pour ceux-ci, la perspective d’une procédure plus légère et d’une récupération plus rapide pèse en faveur de la liposuccion. 

surplus de peau

Ces procédures permettent-elles de perdre du poids ? 

Non, il ne s’agit pas de perdre du poids mais de redessiner les contours des corps des patients.

Idéalement, ceux-ci devraient être à leur poids d’équilibre lorsqu’ils envisagent ces chirurgiens car une perte ou un gain de poids ultérieurs pourraient nuire aux résultats.

Une perte de poids après une abdominoplastie peut créer des plis de peau détendue, principal problème qu’une abdominoplastie est justement censés résoudre. A l’inverse, un gain de poids après une abdominoplastie pourrait conduire à des accumulations de graisse dans une autre partie du corps comme les dos, les hanches ou le visage.

Et si le patient fait beaucoup de sport, peut-il se passer d’une abdominoplastie et se contenter d’une liposuccion ?

En fait, tout dépend de la peau. Ce n’est pas qu’une histoire de poids et de graisse. Le plus gros problème, cependant, est ce que la peau est en train de faire.

Le tonus abdominal peut-être amélioré grâce au sport, mais une fois que la peau a été étirée au point où vous avez des vergetures, elle est « blessée » et ne reviendra pas à l’état initial. Il y a aussi des blessures musculaires abdominales qui peuvent se produire lorsque l’abdomen est très tendu soit par des jumeaux soit par le fait d’avoir porté un gros bébé. Pour cela, une intervention chirurgicale est nécessaire car le corps ne pourra pas retrouver sa forme d’avant tout seul.

Peut-on combiner liposuccion et abdominoplastie ?

Oui. Quand nous faisons une abdominoplastie, nous en profitons toujours pour faire une liposuccion sur les côtés et sur les hanches.

Arrive-t-il que les patients soient déçus par une abdominoplastie ?

La plupart des gens qui demandent une abdominoplastie sont plus focalisés sur la graisse de leur ventre que sur celle des hanches, du dos ou des côtés.

Pour ceux qui disent être également par les plis de graisses qui se forment dans le dos et sur les côtés lorsqu’ils portent des jeans, une liposuccion des flancs est un bon complément.

Une autre option, s’il y a beaucoup de tissu en surplus sur les côtes et dans le dos est de procéder à une abdominoplastie circonférentielle. Elle peut se faire en une seule opération.

Nous remercions le Dr. Lafforgue, chirurgien à Pau pour ces informations.

Abdominoplastie : l’expérience d’une patiente en vidéo (en anglais)

Nous vous recommandons également notre article sur le lifting à Pau.